top of page

Emploi : soignez la forme de votre CV !



Un CV se juge notamment par la richesse des compétences développées et des expériences présentées ; d'autres critères peuvent intervenir, comme la qualité de vos études ou votre stabilité en matière d'emploi. Ce sont les basiques, les incontournables.

Mais il existe aussi quelques indices qui vont alerter le recruteur, qui feront que votre CV retiendra davantage son attention, jusqu'à déboucher sur un entretien.


On ne parle pas seulement de départager les CV de 2 candidats à compétences et expérience semblables : parfois, une candidature retiendra moins l'attention à cause de l'aspect formel des documents présentés, nonobstant un déroulé de carrière et de formation irréprochable.


Comment présenter un CV qui fera la différence, celui qui se retrouvera en haut de la pile ?

Suivez nos conseils !


La règle des 3 C : court, concis, clair.

Un CV tient sur une page : les recruteurs doivent traiter beaucoup de candidatures et ne consacrent en moyenne pas plus de 30 secondes pour chacune. Il est donc primordial de faire tenir votre CV sur une seule page et de supprimer tout ce qui ne serait pas essentiel. Cependant, 2 pages peuvent parfois être nécessaires, en cas d'expériences multiples et/ou de compétences complémentaires : notez que vous devrez équilibrer ces 2 pages (impensable de n'avoir que 3 lignes sur le 2e feuillet), et qu'il s'agit impérativement de 2 rectos.


Limitez vos informations personnelles au strict minimum : il est par exemple inutile de mentionner votre situation familiale, votre date de naissance (annoncez plutôt votre âge) ou vos permis de conduire (sauf si le poste convoité requiert l'usage d'un véhicule). Ce qui intéresse le recruteur, au-delà de votre identité, c'est de savoir comment il peut vous joindre : téléphone, adresse mail, identifiant Skype/WhatsApp, réseaux professionnels (principalement LinkedIn).


Ne mentez pas à propos de votre parcours : ne vous inventez pas une vie parallèle, les recruteurs ont à leur disposition des outils modernes pour vérifier votre passé. Tout finit par se savoir un jour, et cela jouera contre vous.


Faites le ménage !

Supprimez les emplois dont la durée a été insignifiante (jobs étudiants par exemple), surtout s'ils sont éloignés dans le temps et/ou qu'ils n'ont aucun rapport avec le poste visé.


Inutile d'indiquer que vous êtes titulaire du Brevet des Collèges ; il en va de même du baccalauréat si vous avez réussi des études plus longues : l'existence de celles-ci induisant son obtention, le mentionner est superflu.


Je ne suis personnellement pas fan de la rubrique "Loisirs", on peut aisément s'en passer. Mais si vraiment vous y tenez, veillez à ce que les activités que vous mentionnez aient un rapport avec le job pour lequel vous postulez : indiquer votre passion pour les jeux vidéos si vous êtes en quête d'un poste d'informaticien, pourquoi pas ? Mais si vous êtes ambulancier, c'est sans intérêt.

De plus, vos loisirs peuvent révéler une partie de votre personnalité, et toute vérité n'étant pas forcément bonne à annoncer, il faut être prudent : si votre passe-temps favori est de regarder Téléfoot en jogging le dimanche matin, inutile de vous préciser que cette information ne force pas à croire en votre supposé dynamisme, il vaudra donc mieux la taire.


Enfin, je ne le répéterai jamais assez, souvenez-vous que les fautes d'orthographe et de grammaire sont éliminatoires. Pensez à vous faire aider si besoin, et verrouillez vos documents à ce niveau-là. Il serait dommage de vous fermer des portes à causes d'une faute d'accord, alors que vous avez le profil idéal pour le poste.


Il reste un débat autour du CV, que nous n'avons pas abordé ici : quid de la photo d'identité ? Personnellement j'y suis assez favorable, mais je reconnais qu'elle peut encore et malheureusement être source de discrimination sur CV. N'ayant pas de conseil définitif à vous donner à ce jour, je vous laisse décider en votre âme et conscience.

Comments


bottom of page