La mise en forme d'une lettre de motivation


Les 5 articles précédents traitent principalement du fond de la lettre de motivation : ce qu'un recruteur doit pouvoir y lire. Afin de clôturer le chapitre, attachons-nous aujourd'hui à sa forme.

De manière synthétique, voici quelques recommandations :

- une lettre de motivation ne doit pas être trop longue. Sauf demande particulière de votre interlocuteur, limitez-vous à une seule page (un recto). Plus votre lettre sera longue, plus vous diluerez votre message qui perdra de ce fait sa force de frappe, et moins elle sera lue.

- nous sommes au 21e siècle : là aussi, sauf recommandation spéciale, utilisez un logiciel de traitement de texte pour écrire votre lettre de motivation. La lettre professionnelle manuscrite est morte, osons l'avouer !

- soignez orthographe, grammaire et syntaxe ! Je suis conscient d'avoir répété plusieurs fois cette consigne au cours de cette série d'articles, mais vous n'imaginez pas le nombre de candidatures qui finissent à la corbeille à la moindre faute de français (et n'oubliez pas qu'un écrivain public peut vous sauver la mise pour 3 fois rien).

- n'oubliez pas de signer votre lettre !

- assurez-vous de ne pas faire l'erreur ultime qui consisterait à mentionner un destinataire qui n'est pas le recruteur, en d'autres termes, à inverser les lettres : trop souvent l'entreprise X reçoit des candidatures adressées à la société Y !

- pas de familiarités : oubliez le "Cher Monsieur, chère Madame". On navigue dans la sphère professionnelle, souvenez-en vous !

- il va de soi que vous joignez un Curriculum Vitae. Précisez-le, mais pas nécessairement dans le corps de la lettre. Vous pouvez simplement, en bas, à gauche de votre page (après la signature), apposer la mention : "P.J. : mon CV" (P.J.=Pièce Jointe).

L'en-tête de la lettre de motivation :

- évidemment, pensez à y mettre vos coordonnées les plus complètes possible (y compris numéro de téléphone et adresse mail), même si celles-ci figurent déjà dans le CV. Créez également un bloc "destinataire" intégrant le nom et l'adresse de l'entreprise (même en cas de remise en main propre) ; si vous avez le nom de la personne à qui vous vous adressez, ou son poste, précisez : "à l'attention de ..."

- très important, datez votre lettre de motivation, dans l'idéal du jour de l'envoi ou de la remise.

- de même, consacrez une ligne, avant la formule de politesse, à l'objet de votre courrier : "Offre n° X", "Candidature à un poste de ..."

Le corps de la lettre s'articule autour de 3 parties distinctes :

- VOUS (l'entreprise) : son histoire, son actualité, le poste.

- JE (vous en tant que candidat) : votre parcours (de formation et professionnel), vos compétences, votre actualité, vos qualités.

- NOUS : ce que vous, futur collaborateur, apporteriez à l'entreprise ; pourquoi vous êtes le candidat idéal pour ce poste.

- Pour prendre congé, la formule de politesse est impérative.

Globalement, une lettre de motivation va donc ressembler à ceci :

Enfin, sachez qu'il n'y a pas une méthode unique pour réussir une lettre de motivation. Ce ne sont là que des recommandations et chacun en tirera ce que bon lui semblera. Sachez aussi que la méthodologie évolue constamment et que ce qui est valable aujourd'hui ne le sera peut-être pas demain. Et c'est bien pour cela que dans les semaines et les mois qui viennent, nous consacrerons d'autres articles à ce sésame vers une nouvelle vie professionnelle. Je peux même l'avouer ici, la lettre de motivation est en pleine mue actuellement. Alors, restez connectés !

#emploi #lettredemotivation #CV #courrier #écrire #écrivainpublic #coaching #orthographe