Curriculum Vitae et... mensonges!


Bien évidemment, le mensonge flagrant est à proscrire sur un Curriculum Vitae car il est facilement repérable. Imaginez! Si votre futur (ex!) employeur le découvre, vous êtes grillé, quand bien même vous auriez convaincu sur le reste.

Les mensonges les plus flagrants repérés sur des CV :

- niveau de langue : tellement facile à vérifier!

- titre de poste gonflé par rapport à la réalité : n'oubliez pas qu'un recruteur se renseigne régulièrement auprès de vos anciens employeurs.

- dates arrangées pour cacher un trou dans la chronologie : il est très difficile de ne pas se contredire lors d'un entretien où la personne en face a justement pour mission de vous faire commettre l'erreur fatale!

- les raisons qui vous ont poussé à quitter vos jobs précédents : soyez transparent, ne cherchez pas une perfection qu'on ne vous demande pas et qui n'existe pas.

Les "arrangements" acceptables :

- modifier le titre des postes occupés afin d'être en adéquation avec la terminologie généralement usitée. Exemple : un "Responsable de Secteur" peut être transformé en "Commercial".

- masquer le trou dans un CV en ne mentionnant que les années, plutôt que les mois+années. Cela alertera moins le recruteur; néanmoins, ayez de quoi argumenter au cas où celui-ci creuse quand même dans cette direction.

- créer des trous dans cette chronologie afin d'aérer le CV : il est tout à fait possible de supprimer d'anciennes expériences insignifiantes, sans rapport avec le poste visé, les stages étudiants non rémunérés, etc.

En un mot comme en 100, il est de loin préférable d'être transparent. Il sera ainsi beaucoup plus facile de gagner la confiance du recruteur.

Un doute? Confiez-nous la rédaction ou la correction de vos CV ici.

#astuce #courrier #CV #écrire #coaching