Pas de pitié pour les fautes d'orthographe : "soldes", masculin ou féminin ?


Je vous dois un double aveu : je n'avais pas prévu de consacrer un article au mot "soldes". Je ne pensais même pas consacrer un article aux difficultés de la langue française au cours de ce mois de janvier. Mais il faut reconnaître que mon amour d'une orthographe soignée a été mis à mal depuis une semaine.

En effet, mercredi dernier, la France est entrée dans sa période commerciale de "Soldes d'Hiver", une occasion de plus de faire de bonnes affaires : "Bonnes Soldes à tous", "Les meilleures soldes jamais vues". Se saisissant comme à l'accoutumée de ce marronnier, les médias ont multiplié les articles et autres reportages sur ce sujet : "Les soldes sont lancées", "Ces soldes sont-elles encore l'occasion de faire de bonnes affaires",...

Sauf que...

Sauf que, dans ce cas, le mot "SOLDES" est un masculin (pluriel) et non un féminin.

1) "Solde" est féminin lorsqu’il désigne la rémunération des militaires : "Le soldat touche sa solde à la fin du mois."

Dans tous les autres cas, sans exception, "Solde" est masculin !

2) "Solde" est masculin lorsqu'il désigne la différence entre le crédit et le débit d'un compte : "Le solde de mon compte bancaire est créditeur."

3) "Solde" est également masculin lorsqu'il désigne une marchandise vendue au rabais : "Les soldes d'hiver sont attendus pour le 10 janvier."

Alors, masculin ou féminin ? Au final, il est assez aisé de faire la différence. Donc Mesdames et Messieurs les commerçants, merci de corriger vos affiches en "Bons Soldes à tous" ou "Les meilleurs soldes jamais vus" ; Mesdames et Messieurs les journalistes, merci d'intégrer cette règle avant de publier vos prochains articles sur le sujet et titrer : "Les soldes sont lancés".

Quant à la question : "Ces soldes sont-ils encore l'occasion de faire de bonnes affaires", si j'ai bien une petite idée à ce sujet, je vous laisse cependant seuls juges.

Pour aller plus loin...

"Solde" dans son sens de rémunération du militaire vient de l'italien "soldo" qui signifie "pièce de monnaie". Ce mot a donné en français le "sou" et l'expression "être à la solde de". Cette étymologie a donné le genre féminin au mot solde en terme de rémunération à cause de sa terminaison.

"Solde" dans ses autres acceptations vient du latin "solidus" qui signifie "entier" : il a donné le genre masculin au mot solde utilisé en terme de commerce. Plus tard, au 19e siècle, on retrouve le mot "solde" dans l'argot des marchands pour désigner un coupon, un reste d'étoffe.

#Pasdepitiépourlesfautesdorthographe #écrire #astuce #écrivainpublic #coaching #orthographe