top of page

Optimisez vos courriers !


Une personne écrit un courrier

(Crédit photo : stockgiu, Freepik)


Lors la rédaction d'une lettre, vous pouvez être amené à rencontrer divers écueils. Comment les contourner et rester percutant afin de décrocher une réponse satisfaisante de la part de votre interlocuteur ?



L'introduction : capter l'attention du lecteur en deux temps

Dans un premier temps, n'hésitez pas à utiliser des phrases passe-partout, que l’on peut employer sans grand risque quand on manque d’inspiration. Cela vous permettra de dérouler la suite immédiatement, de passer l'éventuel syndrome de la page blanche et de poursuivre la rédaction : vous pourrez y revenir plus tard et rendre votre accroche plus percutante une fois la lettre terminée, pourquoi pas à la lumière du contenu principal.

Par exemple :

→ « En réponse à votre courrier du… »

→ « Le 30 janvier 2024, j'ai souscrit un contrat de… »

→ « Je vous remercie de… Vous constaterez que… »



Obtenir satisfaction

En réalité, la difficulté de l'exercice "Rédiger une lettre" est ailleurs : il faut trouver les mots justes afin d'espérer que le destinataire de votre courrier apporte une réponse positive à votre problématique. Pour y parvenir, il faut absolument prendre le recul nécessaire, passer le cap de l'émotion qui a déclenché l'envie ou le besoin d'écrire (un souci, une colère, une impatience) afin de savoir d’abord ce que l’on cherche. "Dans quel but ai-je décidé d'écrire à cette personne ou à cet organisme ?" : c'est l'objet de votre courrier, et c'est lui qui a de l'importance !

Demandez-vous ce que votre interlocuteur doit retenir de votre lettre, et quelle action vous attendez de lui une fois qu'il l'aura lue.

Par exemple :

→ « Je souhaiterais vous rencontrer lors d'un rendez-vous. »

→ « J’exige des explications. »

→ « Je sollicite la prise en charge de ma formation. »



Exposer ce qui motive votre lettre

Vous avez votre entame, et vous savez où vous voulez aller : il ne reste plus, désormais, qu'à lier les deux. Il s'agit d'exposer le plus clairement votre problème, votre requête : "Que m'arrive-t-il ? Qu'est-ce qui justifie la demande que je vais formuler ?" Nul besoin d’originalité : soyez efficace et allez directement au but.

Par exemple :

→ « Mon appareil présente un défaut, la réponse de votre SAV ne me convient pas. »

→ « J'envisage une reconversion professionnelle. »

→ « Le remboursement ne m'est toujours pas parvenu. »





En résumé

  • Contournez les blocages : écrivez le plus simplement possible, quitte à améliorez vos phrases à la relecture.

  • Identifiez le but final de votre correspondance.

  • Exposez clairement votre problématique afin de remplir votre objectif : aboutir naturellement à ce que vous devez demander au destinataire du courrier.

  • Soyez direct.

Comments


bottom of page