top of page

CV : Questions/Réponses


Vous le savez, il n'y a pas une mais plusieurs façons de construire un Curriculum Vitae. Le seul objectif, commun à toutes ces méthodes, est de parler à l'oreille du recruteur, d'attirer son attention et de déclencher chez lui l'envie d'en savoir plus sur vous.

Voici quelques-unes des questions qui reviennent souvent dans les conversations que j'ai avec vous, et les réponses que j'y apporte. Mais attention : il s'agit de mon point de vue, et, évidemment, libre à vous de suivre ou non mes conseils.



JE METS QUOI DANS MON CV ?

1) Dois-je mettre un titre à mon CV ?

Réponse DG CONSEIL : oui.

Le terme titre n'est pas ici approprié. Je préfère parler d'intitulé de poste. Mais quelle que soit la façon dont on l'appelle, oui, il faut "titrer" votre CV.

Le plus simple, et le plus fréquent, est de reprendre l'intitulé du poste visé :

→ l'annonce stipule que l'employeur recherche une "Secrétaire Ventes", vous titrez votre CV "Secrétaire Ventes" ;

→ vous postulez de manière spontanée à un poste d'électrotechnicien, vous intitulez votre CV "Électrotechnicien".

Si vous possédez une certaine expérience dans le poste, vous pouvez le préciser. Par exemple :


Secrétaire Ventes

Depuis 15 ans au service de l'entreprise et du client


2) Faut-il accompagner le CV d'une photo ?

Réponse DG CONSEIL : oui.

Je comprends bien le débat qu'il peut y avoir autour de la discrimination. Néanmoins, sachez qu'un recruteur indélicat sera obligé de se démasquer tôt ou tard, et que s'il ne vous élimine pas sur photo, il le fera lors d'un entretien. Et ne pas mettre de photo pour tenter d'éviter la discrimination revient, pour certains, à ne pas vouloir donner leur nom, leur âge, voire leur sexe. La discrimination est malheureusement présente partout, et l'absence de photo ne changera rien au comportement imbécile de certains.


3) Dois-je indiquer mon âge ?

Réponse DG CONSEIL : oui.

Pour les mêmes raisons que précédemment, je pense que votre âge, tôt ou tard, devra être annoncé. Donc, face à ces employeurs d'un autre temps, qui usent de la discrimination comme d'un critère d'embauche, gagnez du temps et évitez les désillusions de dernière minute : s'ils doivent éliminer votre candidature, autant que ce soit le plus tôt possible.

D'autre part, je suis d'avis qu'il est préférable d'indiquer clairement son âge plutôt que sa date de naissance : pour mémoire, un recruteur passe en moyenne 30 secondes sur un CV, les informations qui y figurent doivent être claires et rapides à intégrer. Attention toutefois à mettre votre CV à jour au minimum une fois par an !


4) Quelle rubrique dois-je mettre en premier : mes diplômes ou mon expérience ?

Réponse DG CONSEIL : ça dépend.

→ Si vous êtes encore étudiant, ou jeune diplômé, ou tout simplement que votre expérience professionnelle se résume à 2 lignes, commencez votre CV par vos diplômes, en cours et/ou obtenus. Ne remontez toutefois pas trop loin : on ne devrait plus voir le Brevet des Collèges sur un CV, tout le monde l'obtient ; de même, si vous êtes (sur)diplômé de l'enseignement supérieur, ne surchargez pas votre CV avec votre baccalauréat : c'est un prérequis, il est évident que vous avez décrochez ce sésame.

→ Si vous êtes à un âge un peu plus avancé et/ou que votre expérience professionnelle est déjà conséquente, choisissez toujours de mettre cette dernière en avant, au détriment des diplômes. N'hésitez pas à la développer un peu, en y indiquant quelques missions qu'on vous aurait confiées, ou encore des réussites dont vous êtes fier.


5) Expérience et diplômes : dans quel ordre dois-je les ranger ?

Réponse DG CONSEIL : un ordre antéchronologique.

Vous informez votre interlocuteur de votre activité récente, c'est ce qui l'intéresse : optez donc pour un rangement logique de la rubrique des diplômes et de celle des expériences professionnelles, le (la) plus récent(e) en premier, puis en remontant le temps.


6) La rubrique "Loisirs" est-elle nécessaire ?

Réponse DG CONSEIL : non, sauf…

La rubrique "Loisirs" est une plaie dans 90% des CV, tout simplement parce lorsque vous postulez, vous pensez qu'elle est impérative. Or, non ! Un recruteur n'en a cure de savoir que vous passez vos dimanches à jouer à Fortnite !

Rappel : votre CV doit apporter quelque chose de plus à votre candidature ! Donc si vous n'avez rien à y dire de plus que "lecture, randonnée, yoga, jeux vidéo", épargnez-vous cette rubrique, et gagnez de la place pour développer l'un ou l'autre point de votre expérience, par exemple.

Par contre, si vos loisirs sont en adéquation avec le poste que vous visez, oui, indiquez-les. Deux exemples :

→ vous êtes plutôt sportif, pratiquez quelques sports en amateur et souhaitez intégrer les équipes d'un magasin de sport ;

→ vous êtes homme de défi, vous l'avez dit et répété sur votre CV et votre lettre de candidature, et vous participez chaque année au marathon de Paris.

SOUS QUELLE FORME DOIS-JE TRANSMETTRE MON CV ?

7) Combien de pages pour mon CV ?

Réponse DG CONSEIL : ça dépend, mais ...

Mais faites tout pour que votre CV tienne sur une page. Soyez inventif mais judicieux, jouez avec les colonnes pour gagner de l'espace dans la verticalité, réduisez les marges, soyez plus sélectif dans les informations que vous délivrez, etc. Je rappelle encore une fois ce chiffre : un recruteur ne passe en moyenne que 30 secondes sur un CV ! Donc plus vous serez synthétique dans votre manière de vous présenter, plus votre CV aura d'impact.

→ En cas d'expériences professionnelles multiples, et si vraiment vous n'arrivez pas à réduire d'autres items, comme les diplômes, par exemple, vous pourrez présenter votre CV sur deux pages : en deux rectos impérativement, pas en recto verso.

→ Une autre méthode, qui tend à prendre de l'ampleur, lorsque vous portez votre candidature par mail, consiste à créer un portfolio en ligne, dans lequel vous développez certains aspects de votre expérience, comme les compétences acquises ou vos succès dans les missions qu'on vous a confiées. Ainsi, vous évitez de surcharger votre CV et offrez tout de même la possibilité au recruteur d'aller plus loin dans sa connaissance de vos capacités via un simple lien que vous lui indiquerez en fin de l'item concerné (généralement celui de l'expérience professionnelle).


8) Y a-t-il une police d'écriture que je dois utiliser par convention ?

Réponse DG CONSEIL : non.

Justement, l'intérêt des outils informatiques mis à votre disposition permet de se démarquer aussi sur ce point. Sachez que la plupart du temps, les documents reçus par les recruteurs utilisent les polices d'écriture Arial et Times New Roman. N'hésitez pas à sortir des sentiers battus en cherchant une police qui vous correspond et qui soit à agréable à lire.

Mais attention : ne vous laissez toutefois pas aller à employer des caractères farfelus : le CV (et la lettre de motivation) reste un document professionnel, pas un tract publicitaire. De la même façon, limitez-vous à 2 polices maximum par document : une première pour les titres et sous-titres, et une seconde pour le corps du texte.

Pour ce qui est de la taille de la police, évidemment tout dépendra de celle-ci. Sachez que pour les modèles en Arial ou en Times New Roman, le point utilisé généralement est à 12. L'interlignage est un autre sujet d'importance : il est d'usage de le fixer entre 1,3 et 1,5. Mais qu'il s'agisse de la taille de vos caractères ou de l'espacement entre les lignes, adaptez-les en fonction de la quantité d'informations que vous indiquez sur votre CV : si votre expérience se résume à deux lignes, il vous faudra bien contourner les standards pour que votre document ne paraisse pas vide !

Enfin, concernant la couleur de vos polices, optez pour le noir qui, au-delà de son aspect conventionnel, a l'avantage de ne pas agresser l’œil et l'esprit du lecteur.


9) Si j'envoie mon CV par mail, quel format dois-je lui attribuer ?

Réponse DG CONSEIL : le PDF.

Il n'y a même pas débat sur ce sujet. En privilégiant le format PDF au détriment de tout autre (notamment Word), vous évitez deux écueils majeurs :

→ que votre document ne puisse pas être lu parce que vous utilisez un logiciel de traitement de texte différent (ou le même, mais pas la même version) de celui du recruteur ;

→ que votre CV soit, volontairement ou pas, modifié.


10) Je veux me démarquer, puis-je faire un CV original ?

Réponse DG CONSEIL : non, sauf…

Nous comprenons bien cette envie de vous démarquer. Sachez que, néanmoins, votre seul CV, même sous une forme traditionnelle, devrait parler pour vous et vous permettre de sortir du lot : rien ne remplacera jamais la bonne expérience ou le bon diplôme, en parfaite adéquation avec ce que recherche le recruteur.

Si vraiment vous souhaitez vous lancer dans l'originalité, il vous faudra être bon. Très bon, même. Citons une nouvelle fois, le CV de Léo Primard, ce jeune créatif qui fut l'un des premiers, il y a quelques années, à avoir l'idée de détourner des scènes de films et de séries afin de créer une vidéo de motivation pour trouver son futur employeur. Mais cet exemple, s'il est plutôt excellent, ne doit pas vous éloigner du fait qu'un recruteur préférera un CV classique. Encore une fois, adaptez-vous au secteur d'activité dans lequel vous cherchez un emploi : restez classique dans les milieux classiques, autorisez-vous possiblement certains écarts dans des milieux plus innovants.



Comments


bottom of page