Votre avenir dépend (en partie) de la qualité de votre orthographe ! (#Rediff)


L'orthographe est l'une des données essentielles de la communication écrite. Et aujourd'hui, il est bien difficile de réunir la partie de notre population qui, quoi qu'il lui en coûte, défendra une orthographe parfaite, avec ceux de nos concitoyens qui estiment que l'orthographe n'existe que pour les brimer, et que son exactitude n'est pas si importante que cela. Ceux-ci ont tort.

De quoi parle-t-on ?

Il faut évidemment définir ce qu'est l'orthographe. Le dictionnaire Larousse explique qu'il s'agit d'un "ensemble de règles et d'usages définis comme norme pour écrire les mots d'une langue donnée." L'orthographe est donc ce qui permet de tous nous comprendre grâce au fait que nous appliquons tous les mêmes règles. Un peu ce qu'est le Code de la Route à la conduite : imagine-t-on pouvoir rouler impunément à 180 km/h sur nos autoroutes ? Non ? Dans ce cas, pourquoi s'autoriser à écrire : "Lisait bien ce qui suie, sait trait impôrtant" ?

L'orthographe dans le monde professionnel

Dans nos sociétés modernes, il existe une réalité dans le domaine de l'écriture : un texte, une lettre (aujourd'hui un blog) ne sont, pour la plupart, pas lus dès lors qu'il sont truffés de fautes d'orthographe. Et ce pour une raison fort simple : derrière ces écrits, il y a des personnes qui en sont les auteurs.. Consciemment ou non, on attend toujours que la personne en face soit un minimum exemplaire. Celui ou celle qui ne respecte pas les règles perd en crédibilité : on se forge une mauvaise opinion de lui/d'elle.

→ Vous cherchez un emploi ? Vous devez savoir que 80% des lettres finissent à la corbeille dès la deuxième faute d'orthographe !

→ Dans une entreprise, imaginez un cadre qui s'adresse par mail à ses collaborateurs : ses chances de conserver une part de crédibilité seront largement entamées si le courriel n'est pas irréprochable.

→ Ai-je besoin d'évoquer le cas d'un enseignant dont la qualité de l'orthographe serait remise en cause par ses élèves ? Il en existe malheureusement.

L'orthographe au quotidien

Vous allez peut-être penser que, une fois sortis de la sphère professionnelle, vous allez pouvoir oublier les règles de l'orthographe ? Détrompez-vous ! Aujourd'hui, nous sommes nombreux à avoir une deuxième vie, sur les réseaux sociaux. Figurez-vous que, là aussi, il serait important de ne pas vous laisser aller à un charabia orthographique. D'abord, parce que généralement, notre but est d'être lu par le plus grand nombre. Ensuite, sachez que de nos jours, un recruteur a la fâcheuse manie de vous chercher sur Facebook, Twitter et autre Instagram, des réseaux qu'on a plus l'habitude d'utiliser dans le privé ; des réseaux où vous "communiquez" avec des "amis". Au-delà du contenu (on sait tous qu'une page Facebook relatant vos beuveries quotidiennes est rédhibitoire), votre futur employeur potentiel va scruter... votre orthographe ! Eh oui ! Histoire de voir si la belle lettre, le CV prometteur, qu'il a devant lui correspondent bien à votre réalité de tous les jours. Grâce à (à cause de ?) ces nouvelles façons de rester en relation, il n'y a plus vraiment de séparation entre le privé et le professionnel...

Enfin, un petit clin d’œil pour vous montrer que, même dans la sphère purement privée, l'orthographe a son importance. Échange de SMS avec un ami, il se reconnaîtra :

- Moi : " On se voit toujours tous les 5 ce soir ?"

- Réponse : "Oui oui, sans problème."

- "Toujours resto ?"

- "Oui, réservé pour 5."

J'ai des amis sympas, qui gèrent tout. Sauf l'orthographe, évidemment. Arrivés au resto le soir même, aucune table pour nous, et pour cause : l'ami en question voulait écrire "Réservez pour 5". Ce soir-là, il y avait heureusement un fast-food dans les environs !

#emploi #réseauxsociaux #courrier #écrire #écrivainpublic #orthographe