Comment passer efficacement de l'oral à l'écrit


Lorsque vous parlez, vous utilisez un certain langage, avec certains mots. Lorsque vous souhaitez mettre ce discours à l'écrit, dans la plupart des cas, vous êtes obligés d'utiliser d'autres mots. Cette manipulation peut obscurcir ce que vous voulez dire.

En effet, on a toujours tendance à employer, à l'écrit, des termes abstraits et des tournures lourdes qui gênent la compréhension, et qu'on n'utiliserait jamais à l'oral. Pour dire quelque chose de simple, on fait long et compliqué, et, parfois, on se perd, on n'arrive plus à poursuivre son texte, à relier ses idées ou à achever sa lettre.

Pour éviter de se "prendre les pieds dans le tapis des mots", il existe un moyen simple : posez-vous en permanence la question : "Dans ce paragraphe ou cette phrase, qu'est-ce que je veux dire ?". Normalement, vous retrouvez alors votre idée et vous l'exprimez oralement de façon simple : par exemple, "je veux dire que je suis en désaccord avec cette décision". Notre astuce : écrivez votre idée ainsi, avec ces mots ; il sera toujours temps, ensuite, d'affiner le style, mais l'essentiel sera là, vous aurez exprimé la charnière de votre texte, et vous pourrez poursuivre.

De façon générale si vous voulez être clair à l'écrit, il faut toujours bien exprimer votre idée centrale et la mettre en avant, quelle que soit la taille de votre texte. Le lecteur sait ainsi d'emblée ce que vous voulez lui dire. On oublie souvent qu'un écrit est un support de communication : il s'agit de transmettre un message à votre lecteur et non pas d'écrire pour se faire plaisir ou pour noircir du papier.

Une bonne lettre ne se juge pas en fonction de sa longueur ni de son style alambiqué, mais de son efficacité auprès de son destinataire.

#écrire #écrivainpublic #astuce #courrier