Curriculum Vitae : vos questions, nos réponses (1/2)


Vous n'êtes pas sans le savoir, il n'y a pas une mais plusieurs façons de construire un Curriculum Vitae. Le seul objectif, commun à toutes ces méthodes, est de parler au recruteur, d'attirer son attention et de déclencher chez lui l'envie d'en savoir plus sur vous. Voici quelques-unes des questions que vous nous avez posées récemment, et les réponses que nous y apportons. Mais attention : il s'agit de notre point de vue, et, évidemment, libre à vous de ne pas suivre les conseils que nous vous procurons.

PARTIE 1 : LE CONTENU DU CV

1) Dois-je mettre un titre à mon CV ?

Réponse DG CONSEIL : oui.

Le terme titre n'est pas ici approprié. Nous préférons parler d'intitulé de poste. Mais quelle que soit la façon dont on l'appelle, oui, il faut "titrer" votre CV. Le plus simple, et le plus fréquent, est de reprendre l'intitulé du poste visé :

→ l'annonce stipule que l'employeur recherche une "Secrétaire Ventes", vous titrez votre CV "Secrétaire Ventes" ;

→ vous postulez de manière spontanée à un poste d'électrotechnicien, vous intitulez votre CV "Électrotechnicien".

Si vous possédez une certaine expérience dans le poste, vous pouvez le préciser. Par exemple :

Secrétaire Ventes

Depuis 15 ans au service de l'entreprise et du client

2) Faut-il accompagner le CV d'une photo ?

Réponse DG CONSEIL : oui.

Nous comprenons bien le débat qu'il peut y avoir autour de la discrimination. Néanmoins, sachez qu'un recruteur indélicat sera obligé de se démasquer tôt ou tard, et que s'il ne vous élimine pas sur photo, il le fera lors d'un entretien. Et ne pas mettre de photo pour tenter d'éviter la discrimination revient, pour certains à ne pas vouloir donner leur nom, leur âge, voir leur sexe. La discrimination est malheureusement présente partout, et l'absence de photo ne changera rien au comportement imbécile de certains.

3) Dois-je indiquer mon âge ?

Réponse DG CONSEIL : oui.

Pour les mêmes raisons que pour la photo, nous pensons que votre âge, tôt ou tard, devra être annoncé. Donc, face à ces employeurs "d'un autre temps", qui usent de la discrimination comme d'un critère d'embauche, gagnez du temps et évitez les désillusions de dernière minute : s'ils doivent éliminer votre candidature, autant que ce soit le plus tôt possible.

D'autre part, nous pensons qu'il est préférable d'indiquer clairement son âge plutôt que sa date de naissance : pour mémoire, un recruteur passe en moyenne 30 secondes sur un CV, les informations qui y figurent doivent être claires et rapides à intégrer. Seul désavantage, mais en est-ce vraiment un, vous devez mettre votre CV à jour au minimum une fois par an.

4) Quelle rubrique dois-je mettre en premier : mes diplômes ou mon expérience ?

Réponse DG CONSEIL : ça dépend.

→ si vous êtes encore étudiant, ou jeune diplômé, ou tout simplement que votre expérience professionnelle se résume à 2 lignes, commencez votre CV par vos diplômes, en cours et/ou obtenus. Ne remontez toutefois pas trop loin : on ne doit plus voir le Brevet des Collèges sur un CV, tout le monde l'obtient ; de même, si vous êtes (sur-)diplômé de l'enseignement supérieur, ne surchargez pas votre CV avec votre Baccalauréat, c'est un prérequis, il est évident que vous avez décrochez ce sésame.

→ si vous êtes à un âge un peu plus avancé et/ou que votre expérience professionnelle est déjà conséquente, choisissez toujours de la mettre en avant, au détriment des diplômes. N'hésitez pas à la développer un peu, en y indiquant quelques missions qu'on vous aurait confiées, ou encore des réussites dont vous êtes fier.

5) Expérience et diplômes : dans quel ordre dois-je les ranger ?

Réponse DG CONSEIL : un ordre ante-chronologique.

Vous renseignez votre interlocuteur de votre activité récente, c'est ce qui l'intéresse : optez donc pour un rangement logique de la rubrique des diplômes et et celle des expériences professionnelles, le (la) plus récent(e) en premier, puis en remontant le temps.

6) La rubrique "Loisirs" est-elle nécessaire ?

Réponse DG CONSEIL : non, sauf...

La rubrique "Loisirs" est une plaie dans 90% des CV, tout simplement parce lorsque vous postulez, vous pensez qu'elle est impérative. Or, non ! Un recruteur n'en a cure de savoir que vous passez vos dimanches à jouer à Fortnite ! Rappel : votre CV doit apporter quelque chose de plus à votre candidature ! Donc, si vous n'avez rien à y dire de plus que "lecture, randonnée, yoga, jeux vidéo", épargnez-vous cette rubrique, et gagnez de la place pour développer l'un ou l'autre point de votre expérience, par exemple...

Par contre, si vos loisirs sont en adéquation avec le poste que vous visez, oui, indiquez-les. Deux exemples :

→ vous êtes plutôt sportif, pratiquez quelques sports en amateur et souhaitez intégrer les équipes d'un magasin de sport ;

→ vous êtes homme de défi, vous l'avez dit et répété sur votre CV et votre lettre de candidature, et vous participez chaque année au marathon de Paris.

LA SEMAINE PROCHAINE : PARTIE 2, LA MISE EN FORME DU CV.

#emploi #CV #coaching