La lettre de motivation : la collection (7/8)

Mis à jour : août 13


Cet été, j'ai décidé de décliner le thème de la lettre de motivation, en 8 volets, un par semaine. Pour ce faire, je compile ici des articles que j'ai eu la joie d'écrire pour vous depuis 15 mois autour de ce document souvent mal compris, toujours craint et sur lequel une personne en quête d'un emploi passe, à mon sens, bien trop de temps.

Je vous souhaite une belle fin d'été, et de bonnes vacances si vous avez la chance de pouvoir en prendre.

Si vous avez lu les précédents épisodes de cette collection, vous êtes quasiment armés pour rédiger une bonne lettre de motivation. Il ne reste plus qu'à vous lancer. Et comme notre but, ici, est de dédramatiser la rédaction de ce document, voici les derniers conseils pour vous accomplir, en un minimum de temps.

Juste une précision : vous avez sans doute une lettre de motivation qui est restée coincée au fond d'un tiroir ou dans un dossier de votre ordinateur ; mais elle date un peu, et n'est pas, ou plus, adaptée au job que vous visez aujourd'hui. Ne construisez pas du neuf sur du vieux : oubliez cette archive et repartez de zéro !

Allez, c'est parti !
1) Dix minutes pour écrire les points principaux

Évidemment, c’est sur la première phrase de la lettre de motivation que l'on va buter. Ici, pas de problème, on se réfère à notre article "Comment retenir l'attention du destinataire de mon courrier ?", et surtout, on ne se prend pas la tête. Au pire, cette phrase d'introduction, on l'écrira un peu plus tard.

Commencez par écrire les différents points qui font que vous seriez LA bonne personne à embaucher pour le poste, celle qui, par sa différence, ferait que le recruteur serait obligé de vous retenir :

👉Qu’est-ce qui vous plait dans l'emploi pour lequel vous postulez ?

👉Quelle est l’expérience la plus pertinente que vous pouvez mettre en avant (si possible en rapport avec le poste visé) ?

👉Qu'allez-vous apporter au poste ou à l'entreprise en général si vous êtes choisi(e) ?

👉Pourquoi êtes-vous LA personne que cette entreprise doit absolument recruter ?

2) Dix autres minutes pour étoffer votre lettre en ajoutant des exemples

Vous venez de rédiger l’ensemble des raisons pour lesquelles vous seriez parfait pour le travail. Il faut désormais apporter des preuves à votre futur recruteur. Ici, il faut s'appuyer sur le descriptif du poste : relisez ce que l'employeur attend de son futur collaborateur et essayez d'apporter une réponse à toutes les compétences demandées, en vous appuyant sur votre expérience. Faites une liste, ajoutez des exemples.

Si le travail exige certaines compétences particulières, mentionnez le fait que vous les avez acquises en expliquant brièvement comment.

Mais n'oubliez pas que le mensonge est de mauvais conseil!

3) Dix dernières minutes pour vous attacher à faire bonne impression

Voilà, votre contenu est prêt, il est temps de mettre en page votre lettre de motivation et de faire en sorte qu’elle soit la plus attractive possible.

👉Commencez par la relire, une première fois en entier, puis plusieurs fois en détail : attachez la plus haute importance à l’orthographe, à la grammaire et à la ponctuation.

👉Enlevez ce qui vous semble superflu ou ce que vous avez répété.

👉Assurez-vous que toutes vos phrases soient complètes et que la lettre s’organise en paragraphes lisibles.

👉Et n'oubliez pas de rédiger votre phrase d'accroche : maintenant que tous les contenus figurent sur votre lettre, vous trouverez plus facilement une idée pour bien la commencer !

Une dernière relecture s'impose. Pas plus, sous peine de tomber dans le piège du manque de confiance en soi. En cas de doute, quel qu'il soit, n'oubliez pas de consulter DG CONSEIL !