La lettre de motivation : la collection (2/8)

Mis à jour : août 11


Cet été, j'ai décidé de décliner le thème de la lettre de motivation, en 8 volets, un par semaine. Pour ce faire, je compile ici des articles que j'ai eu la joie d'écrire pour vous depuis 15 mois autour de ce document souvent mal compris, toujours craint et sur lequel une personne en quête d'un emploi passe, à mon sens, bien trop de temps.


Je vous souhaite un bel été, et de bonnes vacances si vous avez la chance de pouvoir en prendre.

Comment s'adresser à un recruteur dans une lettre de motivation ? Quelles sont les formules de politesse à utiliser ? À qui l’adresser ? Toutes ces questions mineures peuvent vous freiner dans votre rédaction. Voici quelques pistes pour vous aider à contourner les blocages.



Les formules de politesse


Comme tout courrier, une lettre de motivation doit comporter des formules de politesse. C’est institutionnel. Il s'agit, certes, d'une marque de respect et de courtoisie, mais elles peuvent également faire partie de votre stratégie selon la formule de politesse que vous emploierez dans telle ou telle situation.


👉L'objet de votre courrier

▶Si vous ne savez pas à qui votre lettre va parvenir, vous pouvez simplement la titrer : « Objet : candidature pour un poste de (titre du poste visé et/ou proposé) ».

▶Si vous savez qui est le destinataire exact de votre lettre, vous pouvez y ajouter : « À l’attention de Mme XXX, (sa fonction dans l'entreprise) ».

▶Notez que, dans tous les cas, l'objet se positionne en en-tête, avant la formule de politesse.


👉La formule de politesse en entame de votre lettre

▶Si vous connaissez le nom de votre interlocuteur, vous commencerez votre lettre par « Monsieur XXX » ou « Madame YYY ».

▶De même, si vous savez quel poste occupe cette personne dans l'entreprise, formulez « Madame la Responsable des Ressources Humaines » (si tel est le cas).

▶Vous pouvez même opter pour une combinaison : « Monsieur XXX, Directeur des Opérations Spéciales ».

▶Assurez-vous toujours de l'exactitude de vos informations concernant le nom et le poste occupé par ces personnes. Au moindre doute, utilisez la formule passe-partout : « Madame, Monsieur » (dans cet ordre). C’est une formulation sobre, respectueuse et efficace.


👉La formule de politesse en sortie de votre lettre

▶Ici, aucune formulation n'est imposée réellement : choisissez-en une qui ne soit ni trop élaborée, ni familière. Pour commencer, n'hésitez jamais à forcer votre destin en proposant ici une rencontre (« Dans l'attente d'un entretien, ... ») ou en indiquant par sous-entendu que ce job, vous le voulez vraiment (« Dans l'espoir d'une réponse favorable de votre part, ... »).

▶Puis, insérez l'expression toute faite « veuillez agréer » ou « veuillez recevoir ».

▶Faites ensuite suivre de l'exacte copie de la formule de politesse utilisée plus haut (« Madame, Monsieur », « Monsieur XXX », « Madame YYY », « Monsieur le Directeur de », « Madame la Responsable de »).

▶Terminez votre phrase par ce qu'on appelle la "formule d'usage", au choix tant elle est loin d'être unique. Personnellement, ma préférence va au classique « ... l’expression de mes sentiments distingués » ou à « ... l'expression de mon profond respect », un peu plus déférent.

▶Ce qui nous donne, au final et par exemple : « Dans l'attente d'un entretien, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués ».

▶Évidemment, n'omettez pas de signer votre lettre.



Le corps de votre lettre


Ne soyez pas familier. Le recruteur n'est ni un ami, ni un fiancé, ni un membre de votre famille. Est-il besoin de rappeler que le vouvoiement est la règle absolue, qui ne souffre d'aucune exception ? Soyez respectueux, tout en sachant éviter le "cirage de pompes". Il s’agit d’être simple et sincère. Et fixez-vous, encore une fois, comme règle ultime, une orthographe, une grammaire et une syntaxe parfaites.



La structure de votre lettre


En plus des conseils précédents, je vous suggère :

▶de penser à dater votre lettre ;

▶de la signer ;

▶de faire court, une lettre de motivation ne doit pas dépasser une page, soit 15 à 20 lignes (sauf rares exceptions).



En résumé...