Rédiger un CV quand on n'a pas d'expérience professionnelle


Rédiger un CV quand on n'a pas d’expérience peut vite devenir un casse tête si on se réfère aux règles communément admises en la matière. Pour autant, cette situation ne doit pas être bloquante : les recruteurs sont habitués à traiter les candidatures de personnes qui accèdent pour la première fois au marché de l'emploi, c'est une situation banale. Voici comment s'affranchir du manque de données à intégrer sur un CV. Notez que ce qui va suivre est aussi bien valable dans le cadre d'une recherche d'emploi stable, d'un job d'été ou d'un stage.

1. Plus encore que dans le cas où on bénéficie d'expériences multiples, on se limite à un CV sur une page.

2. Un CV reste un CV, qu'on ait ou pas de l'expérience. On en conserve donc la structure : le recruteur doit voir les informations principales au 1er coup d’oeil, et notamment les coordonnées du candidat et le poste visé / l'objet de la candidature.

3. On articule le CV autour de 3 grands blocs : le parcours de formation ; les expériences et compétences ; les loisirs.

4. En l'absence de "vraies" expériences professionnelles et de compétences adaptées au poste, on met en avant le parcours de formation : diplômes obtenus (ou en cours), mentions éventuelles, spécialisations, options, nom des établissements.

5. On mentionne toutes les expériences : cela montrera que le candidat connaît un peu le monde du travail, qu'il a eu certaines responsabilités et qu'il les a assumées avec sérieux. Vous avez 18 ans et n'avez comme expérience que la garde de votre petit frère ? Dites-le. Vous avez fait ou faites encore du bénévolat auprès d'une association ? Signalez-le. Pour chaque tâche accomplie, on expose en quelques mots les missions confiées.

6. Pas d'expérience, et donc pas vraiment de compétences dans le domaine du poste visé : c'est le moment de parler de ses connaissances : langues étrangères, informatique, etc. On indique aussi ses qualités : c'est le "savoir-être". Il faut néanmoins toujours se positionner en tant que professionnel : "rigoureux", "organisé", "qui prend des initatives" sont de bons exemples de qualités à mentionner sur un CV. Par contre, inutile de dire qu'on est très doué à FIFA17...
7. Les loisirs : il s'agit d'une rubrique que, pour ma part, j'écarte volontiers de la plupart des CV. Mais dans le cas où le candidat n'a pas d'expérience, les mentionner va lui permettre d'étoffer un peu son document. Sports (pratiqués ou non) et passions recèlent souvent des informations importantes sur le candidat et rendra possible un échange autour de ces thèmes lors d'un entretien d'embauche. Il est conseillé de se limiter à 3 ou 4 items, chacun accompagné d'exemple, plutôt que de faire des listes à rallonge : "J'aime voyager, j'ai visité les pays suivants au cours des 5 dernières années : ..." ou "J'aime lire, j'ai été marqué par la saga Harry Potter, parce que ...".
8. Si le CV d'un candidat qui n'a pas d'expérience doit évidemment se limiter à une page, il doit aussi la remplir intégralement. Il ne faut donc pas hésiter à l'aérer, bien espacer les rubriques, et éventuellement jouer légèrement avec la taille de la police d'écriture.
9. Ne jamais mentir, tout simplement parce que tout est vérifiable. Un mensonge repéré disqualifie d'office le candidat.
10. Évidemment, un CV n'est performant que dans la mesure où il ne comporte aucune faute d'orthographe.

Ces quelques pistes sont évidemment aussi valables si le candidat a un peu d'expérience, mais pas assez pour en faire la force de son CV. Au fur et à mesure, la rubrique "Compétences et expériences professionnelles" ouvrira le Curriculum Vitae, reléguant le parcours de formation un peu plus loin. Le candidat ne mentionnera plus le baby-sitting ou le Brevet des Collèges. Ce faisant, son CV restera à son image, celle du professionnel qu'il est devenu.

#jobétudiant #étudiants #emploi #CV #coaching