ParcourSup : le « projet de formation motivé »


ParcourSup, c'est parti ! Cette nouvelle plateforme remplace désormais la tant décriée procédure APB (Admission Post-Bac) pour les inscriptions, après la classe de Terminale, dans l’enseignement supérieur. Depuis hier (22 janvier), les futurs bacheliers peuvent y créer leur dossier et saisir leurs vœux dans le domaine de la formation universitaire. Ils auront jusqu’au 23 mars pour les choisir, et jusqu’au 31 mars pour les valider définitivement.

Si le fond reste quasiment identique (il s'agit, pour chaque candidat, de choisir jusqu'à 10 formations parmi les quelques 13000 disponibles), la forme évolue sensiblement. Parmi les apports de ParcourSup, on retiendra l'obligation faite au futur étudiant d'expliquer, pour chaque vœu et en quelques lignes, pourquoi il souhaite intégrer telle ou telle formation, et quelles sont les qualités qui font qu'il y réussira : c'est le « projet de formation motivé », une sorte de mini-lettre de motivation.

L'objectif du « Projet de Formation Motivé »

Contrairement à l'idée déjà fortement répandue, le fait d'indiquer sa motivation ne vise pas à alourdir la procédure ; l'objectif final est que chaque étudiant soit intégré dans une formation qui lui correspond, dans laquelle il s'épanouira et réussira. Entre-temps, ledit étudiant aura dû faire quelques recherches sur les prérequis de la formation (les "attendus") et pourra conclure de lui-même s'il se met bien sur la bonne voie.

La forme du « Projet de Formation Motivé »

Pas de panique ! En aucun cas il ne s'agit d'une lettre de motivation au sens classique du terme. Le projet de formation motivé n'est expédié ni par courrier postal, ni par mail : il suffit de l’écrire dans une fenêtre prévue à cet effet sur la plateforme ParcourSup. De même, le projet de formation motivé sera bien moins long qu’une lettre de motivation puisqu'il ne pourra pas dépasser 1500 caractères : c'est très court, il faudra donc aller à l'essentiel.

Le fond du « Projet de Formation Motivé »

En premier lieu, il faut montrer sa personnalité : si elles sont en accord avec la voie choisie, il faut mettre en avant ses passions, ses expériences et ses qualités. L'idée est de se démarquer, de faire la différence avec d'autres dossiers.

Si le choix du futur étudiant s'inscrit dans un projet professionnel bien défini, il est fortement conseillé de le souligner.

Dans tous les cas, le projet de formation motivé est le lieu où le bachelier justifie son vœu en expliquant que cette filière l'intéresse vraiment... et pourquoi.

Les interdits du « Projet de Formation Motivé »

Les fautes d’orthographe, évidemment. Par ce biais, le lecteur verra si le projet de formation motivé a été réfléchi et rédigé avec soin, ou, au contraire, si le candidat n'en a cure de son avenir.

Les mensonges, les notes fantaisistes ou les expériences imaginaires : tout finit toujours par se savoir.

Rédiger le projet de formation motivé sans avoir fait quelques recherches préalables ou pris des renseignements auprès de professeurs, conseillers d'orientation et/ou actuels étudiants dans les cursus choisis : il faut savoir de quoi on parle pour ne pas s'embrouiller ou faire d'erreur.

ParcourSup n'en est qu'à ses balbutiements. Les semaines qui arrivent aideront tous ceux qui gravitent autour de cette nouvelle plateforme à y voir plus clair, qu'ils soient futurs étudiants, parents, professeurs et autres personnels des systèmes secondaires et universitaires. Aujourd'hui, le meilleur conseil est sans doute de proscrire la précipitation : vous avez 2 mois devant vous. Profitez-en pour vous renseigner, lire, solliciter les différents intervenants et visiter les salons dédiés aux études supérieures.

Nous reviendrons vers vous prochainement afin de corriger et de compléter cet article au fil des différents retours sur le sujet ; à ce titre, n'hésitez pas à nous faire part de vos expériences en commentaires.

#ParcourSup #APB #Études #ProjetdeFormationMotivé #étudiants #courrier #écrire #coaching #orthographe