La lettre au Père Noël


À quelques heures de la "belle nuit de Noël", j'ai décidé de m'intéresser, cette semaine, à La Lettre au Père Noël, par laquelle les enfants indiquent les cadeaux qu'ils souhaiteraient recevoir. Cette tradition est née en France avec la popularisation du père Noël dans la deuxième moitié du 20e siècle, et permet aux parents, par voie détournée, de savoir comment combler leurs enfants.

Cette coutume prend un tour un peu plus commercial dès 1962, année où le Ministre des PTT de l'époque crée le Secrétariat du Père Noël. Depuis, chaque année au mois de décembre, la Poste française répond ainsi aux lettres adressées au Père Noël : toutes, sans exception, quelle que soit l'adresse de destination, sont ouvertes par le service client courrier de La Poste à Libourne afin de retrouver l'adresse de l'expéditeur et lui envoyer gratuitement une carte-réponse.

La première carte-réponse était illustrée par le caricaturiste René Chag et comportait un texte écrit par la pédiatre et psychanaliste Françoise Dolto :

Dès 1985, toujours dans le souci de "rentabiliser" le service, La Poste propose de communiquer avec le Père Noël via le Minitel et des numéros de téléphone surtaxés. Mais ces nouveaux supports ne parviennent pas à concurrencer la traditionnelle lettre dont le succès reste grandissant.

Dans les années 2000, avec l'avènement du numérique, le Secrétariat du Père Noël se dote d'un site internet sur lequel, entre autres activités, les enfants peuvent y déposer leur lettre. Pourtant, la lettre physique, sur papier, accompagnée généralement de photos représentant les jouets tant convoités et découpées dans les catalogues, ne perd pas de son attrait pour autant : La Poste réceptionne (et répond à) environ 1,2 million de lettres timbrées chaque année, pour seulement quelques 100000 mails. Et, même s'il faut ajouter les statistiques des nombreux sites concurrents, qui se sont précipités sur ce marché, force est de constater que, dans le domaine de la lettre au Père Noël, le courrier postal a encore de beaux jours devant lui.

#Horssérie #lettreauPèreNoël