Vers la fin de la lettre de motivation (2/3)


Il y a quelques semaines, nous avions étudié, dans les colonnes du blog, comment améliorer le fond et la forme d'une lettre de motivation. Mais, pour être tout à fait honnête, ce support, qui permet à un recruteur de faire la différence entre deux candidatures qu'il aura retenues via le CV, est en pleine évolution. Et si on ne peut pas, pour le moment, parler de Révolution, il s'agit à n'en point douter d'une profonde mutation. La lettre de motivation traditionnelle, peu à peu, disparaît, du fait même du peu d'intérêt qu'elle suscite désormais auprès de l'employeur, et est remplacée par d'autres supports.

Parmi les nouveaux vecteurs dont disposent les candidats, les réseaux sociaux professionnels, contribuent à donner un sérieux coup de jeune aux processus de recherche d'emploi et de recrutement. Ils rendent cette étape de la vie professionnelle plus vivante : par le biais d'images ou de vidéo, un candidat tente de faire la différence au travers d'un document qui n'est plus écrit dans le sens de la graphologie, mais dans celui de la mise en scène. Et si ce phénomène n'est pas non plus tout à fait récent, l’œil que pose un recruteur sur un tel support, lui, l'est. En effet, l'arrivée des réseaux sociaux professionnels (RSP), tels que LinkedIn ou Viadéo, ont changé radicalement la perception d'un Responsable RH sur ce sujet, qu'il qualifiait, naguère, volontiers, de fantaisiste.

Mais les RSP ne se limitent pas à la mise à disposition d'images et/ou de vidéos. Ils permettent de faire évoluer son profil en permanence, par exemple par l'intermédiaire du partage d'articles en ligne qui vont dénoter l'intérêt que porte le candidat au secteur et à l'entreprise, ou en lui donnant la possibilité d'être recommandé par sa propre communauté professionnelle. Aujourd'hui, ces éléments sont plus forts qu'une lettre de motivation traditionnelle et permettent des interactions beaucoup plus fréquentes entre recruteurs et candidats, dont tous tirent profit.

Enfin, les réseaux sociaux professionnels ont, en partie, bouleversé le processus de recrutement de certaines entreprises. Souvenez-vous : traditionnellement, l'employeur a des besoins naissants de main d'oeuvre ; il rédige son offre et attend de récolter CV et lettres de motivation, sélectionne jusqu'à faire son choix final. Aujourd'hui, le même employeur tend, de plus en plus, à consulter directement les RSP en quête du collaborateur idéal, s'offrant au passage un gain de temps et d'argent . D'un recrutement passif, il en devient l'acteur. Le Responsable RH est devenu "chasseur de têtes".

La semaine prochaine : la voie intermédiaire entre lettre de motivation vieillissante et RSP.

#emploi #réseauxsociaux #lettredemotivation #CV #écrire #coaching